Les Saisies.org

  • barrage.jpg
  • chlorama_saisies.jpg
  • lac_saisies.jpg
  • les-saisies.jpg
  • mont-blanc.jpg
  • roselend.jpg
  • savoie.jpg

Bonjour à tous !

Voici un reportage sur l'une des nouveautés de cette saison 2009/2010...
Ts du Chamois
 
 

Sommaire :
I- A la conquête de Bisanne... vers une liaison avec Cohennoz !
II- Le versant de la Palette et du Chamois
III- Eté 2009 : la restructuration du secteur
IV- Le tout nouveau TSF4 du Chamois
V- Situation
VI- Caractéristiques
VII- Photos
VIII- Goodies


Reportage réalisé en coopération avec François73


I- A la conquête de Bisanne... vers une liaison avec Cohennoz !
Après la construction des TK de Bisanne (toute première remontée mécanique de la station), du Manant, de la Forêt et de la Légette durant les années 1963-1966, le SIVOM des Saisies, à l'époque exploitant du domaine, décide de s'attaquer à un nouveau projet d'extension du domaine skiable : la conquête des pentes nord et encore vierges de Bisanne. Un programme non moins ambitieux visant à créer une liaison skis aux pieds entre le domaine et le village de Cohennoz, situé à près de 1000 mètres de dénivelée inférieure du sommet de Bisanne. Désenclavant cette petite commune du Val d'Arly, cette liaison permettrait également l'ouverture de nouvelles pistes techniques (rouges et noires) à fortes dénivelées, manquant jusqu'alors cruellement à la station, et profitant d'un enneigement généreux tout au long de la saison.
Deux tracés sont alors envisagés, tout deux situés en pleine Forêt de Bisanne, sur des secteurs relativement escarpés : l'un du côté du Bucheret (aux alentours de la première partie de l'actuelle bleue du Planay) et l'autre du côté du Chamois. Après diverses études, ce sera finalement le second tracé qui sera retenu, avec l'implantation de 2 nouvelles remontées mécaniques : un Télésiège, le premier de la station, ainsi qu'un Téléski. Le projet avance bien et une première date est donnée pour l'ouverture du Téléski de la Forêt de Bisanne : Noël 1972. Cependant, après diverses études écologiques, la municipalité d'Ugine, dont un avis favorable était nécessaire pour la réalisation de ces appareils, refuse toute implantation de pistes et de remontées mécaniques sur le secteur.
La déception est énorme pour la station et ses habitués qui ne verront finalement pas se réaliser ces pistes tant attendues !
 
 

II- Le versant de la Palette et du Chamois
Un nouveau souffle pour la station
Suite à l'annulation de dernière minute du projet de liaison avec la commune de Cohennoz et afin de ne pas modifier le coût prévu pour ce programme, le SIVOM décida tout de même d'étendre son domaine skiable sur la partie haute de Bisanne.
La société française Montaz-Mautino procéda à l'implantation de 2 nouveaux Téléskis : le Chamois construit en 1972 et la Palette construit en 1973. 5 nouvelles pistes, de la bleue à la noire, virent également le jour.
Bien que moins importante que le projet initial, cette extension permit néanmoins un bond en avant pour la petite station qui put enfin posséder des pistes techniques et sportives réservées aux bons skieurs, itinéraires faisant alors cruellement défaut au domaine.
A cela s'ajoute l'excellente orientation et situation du secteur. Exposé plein nord, entre 1715 et 1940 mètres d'altitude, le versant offre une neige abondante et d'excellente qualité tout au long de la saison et constituait sans doute le secteur le mieux exposé et le mieux enneigé de tout l'ancien Espace Cristal.
Un véritable atout pour le domaine des Saisies !

Les limites du secteur
Cependant, les problèmes arrivèrent bien vite.
Cinq pistes courtes entièrement dédiées au ski propre et situées sur un des secteurs les mieux exposés... rien d'étonnant que le versant fut très rapidement l'un des plus prisés des skieurs. Par conséquent, les 2 remontées devinrent très vite surchargées, à tel point que la queue pouvait parfois atteindre en période de vacances scolaires plusieurs dizaines de mètres de long pour près d'un quart d'heure d'attente, notamment à la Palette. La situation en "cul de sac" des appareils, sans aucune autre issue à l'arrivée des pistes, ne fait qu'accroître le phénomène sur ces téléskis les plus empruntés du domaine.
Autre inconvénient, toujours géographique : la pente soutenue des TK. En effet, si les pistes sont techniques, il en est de même pour les 2 remontées qui enregistrent 49% de pente maximum pour la Palette et 60% de pente maximum pour le Chamois, ce dernier étant officiellement répertorié comme difficile. D'importantes inclinaisons compromettant fortement la remontée pour les débutants ou skieurs moyens, en générant dans le même temps de nombreuses chutes sur les 2 murs des installations.
Enfin, nous pouvons noter qu'il n'était pas rare de voir tomber en panne ces vieux Téléskis, obligeant dans ce cas de devoir déchausser pour rejoindre à pied l'autre appareil grâce à un long chemin en forêt.
Deux TK plus que trentenaires largement dépassés par la demande en matière de ski propre du secteur.
Une évolution de cette configuration devenait donc inévitable.

2000 => 2009 : dix ans de projets
En 1998 est créée la Régie des Remontées Mécaniques, tout nouvel exploitant du domaine skiable des Saisies, séparant ainsi la gestion de l'activité ski et celle des services publics, toutes deux jusqu'alors confiées au SIVOM.
S'ouvre alors pour la toute jeune société un immense chantier : moderniser, restructurer et améliorer le très vétuste domaine composé encore en grande majorité des remontées mécaniques doyennes de la station. Après 98 et le remplacement du vieux TK de la Légette, la Régie décide de s'attaquer à un non moins urgent dossier : la modernisation du massif de Bisanne. En effet, avec seulement 2 TS pour une petite dizaine de Téléskis tous plus obsolètes les uns que les autres, il est clair que la configuration du secteur est largement dépassée. Si une solution est rapidement trouvée et concrétisée en 2001 pour le secteur du Manant avec la construction du TS du même nom, le versant Palette/Chamois pose quant à lui plus de soucis. Relief escarpé, zone étroite... il n'est pas simple pour la Régie des Saisies de trouver une solution résolvant flux de skieurs, vétusté des installations et attente aux remontées mécaniques tout en minimisant l'impact écologique sur ce magnifique secteur. Après plusieurs années d'études et de rumeurs (un TSD, inutile vu la courte distance, aurait même été évoqué...), la solution est enfin trouvée : la construction d'un Télésiège fixe 4 places, en complément des 2 TK. Ce TSF4 de la Palette serait donc situé entre les deux installations existantes et accessible depuis la fin des pistes par de nouveaux petits chemins de liaisons. Le dossier avance bien, et en avril 2004 est publié l'appel d'offre pour la construction de ce nouvel appareil :
http://www.klekoon.com/boamp/boamp-appels-offres-realisation-telesiege-4-places-fixe-palette-alimentation-electrique-164840.htm
Toutes les études techniques sont alors terminées et il ne manque plus que le permis de construire et l'autorisation du maire de Cohennoz, commune sur laquelle est situé le tracé de l'appareil, pour voir le TSF4 de la Palette sortir de terre. Mais... coup d'arrêt du projet : la maire refuse de voir toute nouvelle installation sur le versant. Malgré de nombreuses négociations, le projet en restera là, bloqué au stade de l'appel d'offre... le Télésiège tant attendu ne pourra pas voir le jour avant les nouvelles élections municipales de 2008.
En mars 2008, tandis que la commune de Cohennoz s'est retirée du conseil syndical du SIVOM des Saisies, la maire Cohenneranne est réélue à son poste. On se pose alors beaucoup de questions : que se passera-t-il ? La Régie des Saisies attendra-t-elle cinq années de plus pour les élections de 2013 ? La mairie changera-t-elle finalement d'avis ?
Cependant, fin 2008, c'est à la surprise générale qu'un nouvel appel d'offre est lancé sur le domaine des Saisies. Il concerne l'implantation d'un Télésiège fixe 4 places, du nom de... Chamois. Il semblerait que le changement de l'équipe municipale ait fait pencher la balance...
 
 
 III- Eté 2009 : la restructuration du secteur
Fin Mai - début Juin 2009, le moment tant attendu est enfin arrivé : la construction du TSF4 du Chamois débute !
Et avec elle, bien plus qu'une "simple" construction de Télésiège, un programme complet de restructuration et de réorganisation de tout le versant Palette/Chamois.
Contrairement à l'idée initiale qui était de réaliser un Télésiège en complément des deux Téléskis, ce programme voit carrément la suppression du TK du Chamois, ce dernier étant donc remplacé par le nouveau Télésiège. Mais au lieu de le jeter à la poubelle ou de le revendre, la Régie des Saisies a décidé de le réimplanter ailleurs, sur un secteur relativement chargé de la station, du côté de Roche Blanche, où il sera désormais nommé Trolliers.
Légèrement décalé sur la gauche de son prédécesseur, le TS du Chamois part également de bien plus bas que l'ancien TK, sur un tracé de départ situé dans la Forêt de Bisanne. Malheureusement, d'énormes travaux de terrassements et de déboisements seront effectués autour de la gare et du début de la ligne du Télésiège, dans le but de réaliser le prolongement des 3 pistes de l'ancien Téléski de plusieurs dizaines de mètres.
Mais les changements ne s'arrêtent pas au secteur du Chamois et touchent également celui de la Palette.
Le nouveau tracé du Télésiège a en effet été réalisé dans le but de désengorger le très emprunté TK de la Palette. Pour ce faire, une nouvelle piste de liaison a été créée afin de relier le départ du TK de la Palette et l'arrivée de ses 2 pistes à celui du nouveau Télésiège. Court et plat, ce prolongement de la piste des Chevreuils situé en pleine forêt a nécessité une fois de plus d'importants travaux de déboisement et de terrassements de la partie amont de la Forêt de Bisanne.
Enfin, dernière modification, la re-coloration de la piste rouge des Chevreuils en bleue. Remodelé à plusieurs reprises il y a quelques années en même temps que les murs du TK de la Palette et de la bleue des Ecureuils, le second mur de la piste ne justifiait plus sa couleur rouge.
Nous pouvons également noter la suppression du poste de secours situé au sommet de Bisanne, remplacé par un nouveau poste intégré au chalet de la gare amont du Télésiège.


Les travaux se sont donc déroulés durant l'été 2009, et plus précisément entre fin mai/début juin et fin octobre 2009.
Voici tout d'abord des liens vers le suivi du chantier :
http://www.forum-espacediamant.com/viewtopic.php?f=4&t=1538
http://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=8034

Puis quelques moments clés :
- Début juin 2009, les premiers piquetages des gares et pylônes sont en place et le déboisement de la partie aval du TS a débuté.
- Dans le courant du mois, le Téléski sera totalement démonté avant d'être entreposé à proximité du départ du domaine nordique, en attendant sa modernisation et son déplacement vers le secteur de Roche Blanche. Les premiers terrassements ont lieu en amont et en aval.
- Fin juillet, l'intégralité des fondations des pylônes a été coulée et d'importants terrassements sont réalisés en gares amont et aval.
- Courant août est coulé le fût en béton de la G2 ainsi que les murs porteurs du chalet en amont. Le matériel et les pièces de la ligne arrivent progressivement et sont stockés près de la retenue des Gentianes.
- Fin août la structure de la cabane est en place et le coffrage du massif de la G2 a été retiré.
- Le 31 août, et avec quelques dizaines de jours d'avance, les pylônes sont héliportés.
- Les travaux avancent bien et fin septembre, la gare amont est totalement terminée et le câble commence a être installé.
- Début octobre, le chalet de la gare amont est quasiment terminé et l'épissure du câble, désormais sous tension, a été réalisée. Le Télésiège n'attend plus que ses 99 sièges, qui seront installés dans le courant du mois.
- En novembre sont réalisés les divers tests de sécurité et les derniers aménagements de la zone de départ. Début Décembre, alors que les premières neiges de la saison saupoudrent légèrement le sommet de Bisanne, le TS est fin prêt !
 
 
 IV- Le tout nouveau TSF4 du Chamois
Samedi 12 décembre 2009, inauguration du Télésiège à pinces fixes 4 places du Chamois. C'est fait ! Après 10 ans d'attente, cet appareil tant attendu est enfin accessible au public, et permet de profiter encore plus du magnifique secteur du Chamois.
Si le confort et le débit sont grandement améliorés, qu'en est-il de l'attente ? Il semblerait que le Télésiège désengorge plutôt bien les pistes de la Palette et du Chamois. La tendance est même à préférer le TS au TK de la Palette pour les personnes empruntant les bleues Ecureuils ou Chevreuils. Et cela peut se comprendre, malgré le chemin tout plat reliant le TK au TS, qui n'est autre que le prolongement de la piste des Chevreuils. En effet, le Télésiège, bien que plus lent que l'ancien Téléski du Chamois, est tout de même relativement court, et permet de se reposer après avoir emprunté les pistes difficiles du secteur. Ensuite, le confort ! Les sièges sont vraiment très confortables, sans oublier que l'on peut désormais profiter pleinement du paysage avec entre autre le Mont Charvin et les 3 Sorcières.
C'en est donc définitivement terminé de l'attente pour prendre finalement un vieux Téléski difficile.

Le rôle du Télésiège est semblable à celui de l'ancien Téléski, qui est de desservir du ski propre, et uniquement du ski propre. A un détail près, qui mérite d'être souligné. Contrairement à son prédécesseur, le Télésiège offre une alternative au TSD4 de Bisanne afin d'accéder au sommet. Lorsque ce dernier est fermé pour cause de vent fort ou de panne mécanique, plusieurs solutions secondaires permettent de gagner le sommet. On peut par exemple emprunter le TSF4 du Manant puis le TK de Bisanne, ou bien prendre le TK des Gentianes en haut duquel 3 possibilités s'offrent alors à nous : descendre La Bergerie pour rejoindre le TK de Bisanne, descendre Les Ecureuils pour rallier le TK de la Palette ou encore continuer sur les Chevreuils et rejoindre le TSF4 du Chamois. Cependant, le Télésiège du Chamois est un téléporté, et a donc une plus forte prise au vent qu'un Téléski. Ce n'est donc pas là la principale fonction de ce TS, qui est avant tout un appareil de ski propre.

Du fait de sa modernité, son rôle est même supérieur au vieux Chamois, car le secteur est réellement redynamisé, et est beaucoup plus agréable à skier. Si bien qu'il y a du monde sur l'Eterlou, le Chamois ou encore la Kamikaze, les 3 belles pistes desservies par cette petite partie du domaine, qui devient par la même occasion l'une des plus attractives des Saisies.
Secteur d'autant plus attractif qu'il s'agit du versant le mieux enneigé du domaine des Saisies et qui profite grâce à son altitude et à son exposition plein nord d'une neige abondante et de grande qualité tout au long de la saison. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que le club des sports réserve régulièrement la rouge de l'Eterlou !
Un des secteurs les mieux enneigés du domaine, atout confirmé par ses dates d'ouverture : de mi-Décembre à fin Avril, soit le secteur de l'Espace Diamant restant le plus longtemps ouvert de la saison !


En conclusion sur ce Télésiège : une remontée mécanique moderne et confortable assurant parfaitement son rôle de desserte de ski propre sur l'un des plus beaux secteurs du domaine, et qui a mis un terme définitif à l'attente récurrente du versant Palette/Chamois.
 
 
V- Situations :
Sur le plan des pistes de l'Espace Diamant :
situation a
 
En zoom :
situation b
 
 

VI- Caractéristiques :

  • Nom de l'installation : Chamois
  • Constructeur : Skirail
  • Année de construction : 2009
  • Saison d'exploitation : Hiver
  • Capacité : 4 personnes
  • Altitude Aval : 1685m
  • Altitude Amont : 1941m
  • Dénivelée : 256m
  • Longueur développée : 810m
  • Pente Maxi : 66%
  • Pente Moyenne : 31,6%
  • Débit : 2000 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 2,3m/s
  • Emplacement Motrice : amont
  • Emplacement Tension : aval
  • Sens de montée : gauche
  • Type d'embarquement : dans le sens de la ligne
  • Nb Pylônes : 10
  • Nb de sièges : 99 sièges Doudouks 4 Skirail
  • Temps de Trajet : 5min 52s
  • Type de gare aval : retour tension monofût classique de Skirail
  • Type de gare amont : motrice fixe monofût (en béton) classique de Skirail

 

VII- Photos :
La gare aval

La gare aval est située en lisière de la Forêt de Bisanne, sur une parcelle auparavant boisée ayant subi d'importants travaux de remodelage et de terrassements. Elle est accessible depuis le nouveau prolongement de la piste bleue des Chevreuils, arrivant du départ du TK de la Palette, et depuis les rouges de l'Eterlou, du Chamois et de la noire Kamikaze.
Il s'agit d'une gare monofût retour tension tout à fait classique de chez Skirail intégrant un pylône compression 8C.
Nous pouvons noter que la cabane a été récupérée de l'ancien TK du Chamois.

Depuis la fin de la bleue des Chevreuils :
gare chamois 1 
 
gare chamois 2
 
La gare :
gare chamois 3
 
Avec l'intégralité de la ligne :
gare chamois 4
 
Le portique d'entrée :
gare chamois 5
 
La gare aval de derrière :
gare chamois 6
 
 

La ligne
La ligne démarre par le p10 compression sur une portion assez raide avant de se redresser rapidement grâce au p8. Après une longue portée longeant la rouge de l'Eterlou, la ligne entame sa pente maximale à 66% grâce au p6, second compression. Elle se termine sur des pourcentages de pente bien moins élevés et constants, entre les rouges de l'Eterlou et du Chamois.
La ligne est constituée de 10 pylônes répartis de la manière suivante : 8 supports et 2 compressions.

Vue sur l'intégralité de la ligne depuis l'aire de départ :
l1
 
C'est parti ! Regard en arrière et vue sur le p10 et l'aire de départ :
l2
 
p9 :
l3
 
p8 :
l4
 
Longue portée entre p8 et p7 :
l5
 
p7 :
l6
 
p6, second compression :
l7
 
Dans la pente entre les p6 et p5 :
l8
 
On se retourne : vue sur le Mont Charvin et la Chaîne des Aravis :
l9
 
p5 :
l10
 
Tête du p5 et le Mt Charvin :
l11
 
p4 :
l12
 
On approche du sommet... :
l13
 
p3 :
l14
 
p2 :
l15
 
p1 :
l16
 
Arrivée en gare amont :
l17
 
 

La gare amont
La gare amont est située au sommet même de Bisanne, à 1941 mètres d'altitude à proximité de l'emplacement de l'ancienne arrivée du TK du Chamois, et permet d'accéder à l'intégralité des pistes du Mont Bisanne.
Il s'agit d'une gare monofût motrice fixe de Skirail ayant pour seule particularité la présence d'un fût en béton, en lieu et place d'un fût métallique que l'on retrouve classiquement sur cette gamme de gares.
On y trouve un poste de secours ainsi que des WC publics.

De derrière :
g1
 
De côté :
g2
 
Le chalet avec WC publics et poste de secours :
g3
 
 

Les sièges :
Le Télésiège comporte 99 sièges Doudouks4 à pinces fixes Skirail.

Un siège Doudouk4 Skirail :
s1
 
Une pince fixe Skirail :
s2
 
Passage de la pince sous les galets compressions du p6 :
s3
 
 

Divers :

Vue sur Crest-Voland et le Cernix :
d1
 
Et le Mont-Blanc :
d2
 
La fin de la ligne et le Mont Charvin :
d3
 
Et pour finir une vue du TS et du secteur depuis la noire de la Kamikaze avec le Val d'Arly et les Aravis en arrière plan :
d4
 

VIII- Goodies :

Une vidéo du Télésiège d'Alda59 : http://www.dailymotion.com/swf/xbhqm9

Je tiens à remercier particulièrement La Saga des Saisies de Pascal Meunier pour un bon nombre d'informations de la première partie de ce reportage.

Bonne soirée !

Webcams Live

  • La station et le Mont-Blanc

    La station des Saisies et le Mont-Blanc

  • La Station

    La Légette et la station, vue depuis l'avenue des J.O. (1650 m)

  • Le village d'Hauteluce

    Le village d'Hauteluce

  • Crest-Voland

    Crest-Voland : le front de neige, la Logère, 1200 m

  • Espace Erwin, Eckl (1650 m)  ; vue à 360° sur le col des Saisies

    Espace Erwin, Eckl (1650 m)  ; vue à 360° sur le col des Saisies

  • Praz-sur-Arly

    Panoramique du sommet des pistes de Praz-sur-Arly, Ban Rouge (1983 m)

  • Notre Dame De Bellecombe

    Sommet de l'Espace Diamant